Sans titre

le village AUBRAC

 

Depuis mon nid de base en Margeride, j'ai pu faire quelques incartades du côté de l'Aubrac (le plateau dénommé ainsi), plus particulièrement entre Nasbinals et Aubrac (le village), par lequel transitent les pèlerins qui se rendent à Saint-Jacques de Compostelle depuis Le Puy en Velay.

Sans titre

le village Aubrac

 

En cette période de début juin, il m'était indispensable d'aller voir les champs de narcisses fleuris mêlés aux orchidées !

Sans titre

 

"L'Aubrac, terre de basalte, est une immense prairie d'altitude, parcourue de rivières, parsemée de lacs. Les pâturages sont entourés de murets de pierres. Les buronniers, pour perpétuer la convivialité de ce pays, y préparent la tomme, ingrédient de base du fameux aligot, grâce au lait goûteux de la vache d'Aubrac. "

Mon regard partait sur l'infini, apercevant au loin, sur le faîte d'une hauteur, une bâtisse qui ressemblait à une maison de poupée, (c'était le buron) avec, alentour, des troupeaux de vaches rousses, dont les sonnailles lointaines venaient jusqu'à moi. Leur couleur était douce sur les verts changeants de la prairie.

DSC05690

Sans titre

Les sentiers parcourant ces pâturages étaient bordés de blocs de pierre réhaussés par des clôtures en fil de fer barbelé, le tout décoré par les touffes de genêts en fleurs. De temps en temps, un pèlerin avançait sereinement sur un de ces sentiers.

Sans titre

 

Quiétude infinie dans ces grands espaces, j'en avais oublié toutes les horloges du monde et je serais bien resté là jusqu'à la nuit des temps !

Ramenant doucement mon regard vers la tourbière devant laquelle je m'étais arrêté, une envolée de couleurs nouvelles flattait mes sens, du blanc pour les narcisses, du jaune pour les genêts, du violet et du jaune pour les violettes des sudètes, du rose pour les dactylorhiza et toutes les nuances de vert des graminées, des aiguilles de sapins, des mousses et des gentianes qui n'étaient pas encore fleuries.

Sans titre

Sans titre

Sans titre